26/10/2020

Programme › SOIGNER LES ACCÈS, AUGMENTER LE STATIONNEMENT

Un Plan-Guide a été établi pour servir de base à une réflexion collective...|Commune de Villeréal - DR

La municipalité de Villeréal va poursuivre ses projets d’aménagement de la bastide labellisée, en juin 2018, « Un des plus beaux villages de France ». Les travaux des places et des rues ont été décisifs dans l'obtention de ce classement. Que reste-t-il, aujourd'hui, à faire ?

Tout le reste, oserons-nous dire. Les aménagements du centre-ville sont une franche réussite et donnent un tout autre cachet à Villeréal.

Aujourd’hui, après l'intra-muros, nous devons nous occuper des extérieurs, du Tour-de-Ville, qui en l’état ne prêtent pas à l’émerveillement....

— Par Guillaume Moliérac, maire de Villeréal.



Avec le plan-guide réalisé lors de l’étude en 2015, nous avons déjà une base de travail, une base de réflexion sur ce que peuvent devenir les boulevards et  les entrées de ville.

D’abord, nous devons recréer du lien entre l’extérieur et le centre du village. Aujourd’hui il est quasi impossible de faire le tour de ville sans devoir marcher sur la route. Les trottoirs sont soient trop étroits, ou servent de stationnement aux voitures.

Des préoccupations concrètes

Donc l’enjeu est de sécuriser un cheminement piéton sur l’ensemble des boulevards. Ensuite, c’est de donner ou redonner une esthétique plus qualitative, par une nouvelle plantations d’arbres tout le long, retraiter les bitumes, créer des espaces de pause.

Enfin – et ce n’est pas la moindre des contraintes – il faut augmenter le nombre de places de stationnement.

Le centre-ville est engorgé. Il y a de plus en plus de véhicules parce qu’il y a plus de gens qui y travaillent, qui y vivent et qui viennent consommer.

C’est un bon signe de vitalité mais nous  risquons de subir le même sort que les villes. Et nous avons un cas de conscience majeur, avec le traitement de la halle.

Le stationnement, un sujet sensible

Lors de l’assemblée des Plus Beaux Villages de France, on n’a cessé de me dire « Mais quel dommage ces voitures contre la halle ». Tout l’été j’ai également entendu cela, reçu des courriers de touristes désabusés.

La halle, c’est le joyau de la couronne. Nous ne la mettons pas assez en valeur. Et surtout, nous ne la protégeons pas suffisamment des risques avec les véhicules.

Si notre église est robuste, notre halle est fragile.  La réflexion c’est : Comment sublimer un monument historique remarquable tout en maintenant le flux des voitures et l’accès aux commerces ? Comment éloigner la voiture de la halle... et la garder sur la place ?


 

 

 

 

26/10/2020