29/11/2019

Zones rurales › LA MOBILITÉ, UNE QUESTION ESSENTIELLE

Le covoiturage, un progrès en faveur de la mobilité, de l'environnement et du lien social...|Photo © FranceBleu


La question de la mobilité est essentielle lorsque l’on vit dans des zones rurales.

La majorité de la population est en effet âgée, tandis que les jeunes qui recherchent du travail n’ont pas toujours les moyens d’avoir un véhicule pour aller suivre des formations ou rencontrer de futurs employeurs.

Or, sans pouvoir se déplacer, différentes activités indispensables ne peuvent se réaliser...

— Par Alain Brugalières, conseiller municipal.



La communauté de communes Bastides-en-Haut-Agenais-Périgord a recherché des solutions lors de sa création en 2013. Il s’est avéré que le coût de la mise en service d’un transport collectif serait actuellement trop élevé, avec un déficit annuel estimé à plus de 70 000 euros.

Les années suivantes, la communauté s’est dotée de deux minibus qui sont mis à disposition des associations sportives.

Aujourd’hui, le conseil régional Nouvelle-Aquitaine envisage d’ouvrir une ligne de Villeneuve-sur-Lot à Bergerac. Mais cela ne couvrira pas tous les besoins.

Depuis 2013, un "café-partenaire" a été créé à l’initiative du centre médico-social de Fumel. Il regroupe des élus ainsi que des représentants de diverses associations œuvrant sur le territoire. Son objectif est de rechercher les besoins des habitants en proposant ensuite des solutions alternatives.

Un «Bla-Bla Car » local ?

Depuis le mois de février 2019, une commission a été constituée pour se pencher sur les questions de mobilité. Un questionnaire a été distribué aux habitants puis des rencontres ont été organisées pour repérer les habitudes de vie sur cette question : 183 habitants ont été interrogés.

L’utilisation des minibus de la communauté de communes en dehors des déplacements des clubs sportifs a été mise en avant, avec une difficulté à résoudre : avec quels chauffeurs ?

Autre idée : un service de co-voiturage, avec un réseau intégré à notre territoire : un simple tableau d’affichage pourrait permettre aux conducteurs de véhicules et aux passagers de savoir qui va de tel endroit à un autre et quand.

Ce travail de réflexion et proposition va se poursuivre dans les prochaines semaines...


 

 

 

 

29/11/2019