23/08/2020

Sécheresse › VOICI VENU LE TEMPS DES RESTRICTIONS

Dans certains secteurs du bassin du Dropt, les assecs se multiplient...|(Photo DR)


Les derniers épisodes orageux, même s’ils ont entraîné par endroits des précipitations conséquentes, n’ont eu qu’un bref impact sur le débit des petits cours d’eau.

Surtout, ils n’ont pas ralenti la baisse des nappes phréatiques. Les assecs (état d'une rivière ou d’un étang qui se retrouve sans eau.) se multiplient.

D'où les mesures de restrictions draconiennes qui concernent 21 bassins versants...



Cette situation a conduit les pouvoirs publics imposer des restrictions de prélèvement  – domestique ou agricole – sur les cours d'eau non réalimentés. Selon la situation, les prélèvements sont suspendus 30 % du temps, 50% (comme dans le bassin de la Lède) et même totalement pour le bassin du Dropt ("interdiction totale").

« Certes, écrit la préfète de Lot-et-Garonne, les retenues collectives, remplies cet hiver et ce printemps, permettent de compenser les prélèvements.» Mais, la perspective d'une sécheresse prolongée appelle à la prudence.

Enfin, conclut le communiqué (À lire ici...), aucune restriction ne concerne les usages à partir du réseau d’eau potable, mais les mesures d’économie d’eau sont vivement encouragées.


 

23/08/2020