31/08/2017

Reprise › L'USV RUGBY SUR UN AIR D'ÉTÉ

Les premiers arrivés à l'entraînement du mardi.|Photo © jean-Paul Epinette - icimedia@free.fr

Depuis le 11 août dernier, les Jaune et Bleu ont repris leurs habitudes sur le pré de Léo-Cheyrou. Le vendredi pour le "grand entraînement", mais aussi le mardi qui connaît une fréquentation moins nombreuse. Il faut dire que l'on est encore à un petit mois de la reprise qui se fera à Duras. Le premier match à domicile aura lieu face à Villeneuve le 1er octobre...



Il règne donc encore un petit air estival dans la séance d'entraînement préparée par Philipe Maradènes, Damien Grasset, les entraîneurs de l'équipe 1, et Alex Lansade que Laurent Auroux rejoint cette année pour encadrer la "B".

Nicolas Chenu, le co-président du club chargé du secteur sportif, est là également. Il fait le point sur les effectifs. La liste revenue de la FFR compte pour le moment 51 licenciés.

Seul départ notable, à l'intersaison, celui de Vincent Pigagnol qui n'a pas pu résister aux appels de la sirène de Tournon. Mais il sera remplacé au poste de pilier par un transfuge de... Tournon : Radoine Jaadi. Le paquet villeréalais enregistre également l'arrivée d'un enfant du pays, Joseph Jany, en provenance de Casteljaloux.

Il retrouvera Samuel Nicolas dont tout le monde salue le retour, tout comme Romain Farrugia qui renoue avec le terrain. Souvenons-nous que ce dernier fut capitaine des Juniors de l'Entente, champions de France Balandrade, en 2008.

Toutefois, 51 licenciés c'est un peu juste. On le mesure dès qu'on fait le décomptre de ceux qui sont sur le banc de l'infirmerie. Et l'on se blesse même en été... Mathieu Maradènes, en crampons moulés dérape sur le carrelage : clavicule en quatre !

Thomas Delcoustal, victime d'un accident, rupture du tendon d'une rotule. Opération du genou également pour Jonathan Triayre qui est inquiet pour son avenir sportif...

Enfin, il y a tous ceux qui sont éloignés périodiquement par leurs études ou leur travail. Cette année, notamment, François Ribeiro qui est à Nantes, ou Ghislain Beck qui est en formation chez les pompiers de Paris.

Quoiqu'il en soit, Nicolas Chenu et Philippe Maradènes comptent avant tout sur l'état d'esprit que les Jaune et Bleu doivent se forger. Il sera nécessaire pour un objectif ambitieux : figurer dans les six premiers du championnat afin de participer aux phases finales. Mais, note Nico Chenu, « Chez les dirigeants de l'USV, c'est la sérénité qui prédomine. C'est positif. C'est essentiel.»

Samedi récréatif « Balle ovale »

Le rugbyb éducatif : samedi un rendez-vous récréatif... - Photo DR - icimedia@free.fr

Sur le plan de la vie du club, Arnaud Beuvin, co-président vient d'achever son dossier sponsoring. Il retient de l'été deux éléments importants.

D'abord, la bonne santé financière du club, au crédit de l'équipe précédente, dont le bilan comptable définitif est encore meilleur que les chiffres annoncés lors de l'assemblée générale.

Ensuite l'exceptionnelle réussite de la Bodega 2017, aussi bien sur le plan de la convivialité que sur le plan économique. «Et là, il faut vraiment féliciter ceux qui ont relancé la Bodega, car ils ont été décisifs dans la réussite générale que nous avons tous enregistrée.»

Les préparatifs pour la reprise le 24 septembre vont bon train. Une troisième équipe cuisine devrait être mise en place prochainement, avec Philippe Girou, Bruno Marchès, Isa Laffont, dit-on.

Dans l'agenda de l'USV, on retiendra deux entraînements dirigés avec Issigeac les prochains vendredis ainsi qu'un match amical avec Sainte-Livrade (non-confirmé).

Avant la repise du championnat, les joeurs de l'USV doivent se retrouver pour ce que nous appellerons une "Journée Intégration-Cohésion, entendez par là un programme Parcours sportif + piscine + apéro + barbecue +... Cette année, c'est Lionel L'Increvable-Ancien Magnol qui recevra.

L'école de rugby et l'Entente demeurent une préoccupation majeure. Une réunion des 4 cantons à lieu ce soir au club-house Max-Vigerie. Pour l'instant on dénombre 35 jeunes à l'école de rugby, 10 cadets et 10 juniors. Un secteur à développer. Pour cela on envisage aussi une action en direction des écoles.

Pour "recruter" et populariser le rugby éducatif, le club organise un après-midi récréatif sur le thème de la balle ovale, samedi à partir de 14 h, au stade Léo Cheyrou. Aussi bien pour les filles que pour les garçons, de cinq à quatorze ans. Des joueurs de l'USV animeront des ateliers et un goûter sera offert.


 

 

 

 

31/08/2017