ILS ONT FAIT LA FÊTE RUE DU DROPT - Villeréalinfos.fr
06/06/2018

Voisins › ILS ONT FAIT LA FÊTE RUE DU DROPT

Les voisins de la Rue du Dropt ont pris possession de la chaussée et dressé le couvert !...|Photo DR

Pour la troisième année, les Villeréalais habitant la rue du Dropt ont remis le couvert pour organiser leur Fête des Voisins. Une idée qui depuis près de 20 ans, fait en France tout doucement son chemin. Le principe est de se retrouver autour d’un verre ou d’un repas simple, chacun apportant sa contribution. Pas compliqué à organiser : il suffit de le vouloir...



La fête des voisins de la rue du Dropt a  donc eu lieu lundi. La mairie a donné son feu vert pour fermer la rue où l'on a pu dresser la table et déposer boisson et victuailles.

Le but étant de « partager un moment convivial ; de "briser la glace" pour les nouveaux venus et de cultiver les liens pour les habitués » commentait l'un des participants.

Dans la rue, les "nouveaux" les plus récents, ce sont Willem et Ann-Mary Stanton qui ont pendu la crémaillère il y a un mois.  Mais on a aussi noté l'arrivée depuis quelques temps de jeunes résidents qui ont fortement modifié la physionomie de la "pyramide des âges" de la rue.

Avec de plus en plus d'enfants, ceux des nouvelles familles qui se sont installées, où chez celles déjà installées qui se sont agrandies !

Sous leur impulsion, celle de Sandra et Jérémy Caron, les restaurateurs, ou celle encore de Thomas et Pauline Gasseling,  une bonne quarantaine de convives se sont retrouvés dans une ambiance simple et cordiale.

Accueil, proximité, cordialité, solidarité, convivialité et simplicité... c'est tout cela, la Fête des voisins. - Photo DR

Chacun avait amené qui son "salé", qui son "sucré", et de quoi étancher sa soif. La Dolce Vita avait offert le cocktail d'apéritif et l'on avait installé le barbecue dans un jardin de la rue. Une bonne idée, car ceux des habitants qui n'ont pas d'espace – ou qui vivent seuls – ont rarement l'occasion de déguster et de partager un morceau sur le grill.

Tout le monde a apprécié : « C'est vraiment l'occasion de discuter avec des voisins qu'on ne fait parfois que croiser, remarquait une maman. On a pu ainsi rencontrer des gens dont les maisons sont encore en travaux et qui ont eu plaisir à partager ce moment avec leurs futurs voisins.»

Ce fut aussi l'un des rares momenst où les enfants purent profiter de la rue sans voiture pour pouvoir jouer sans se soucier d'un éventuel danger.


 

 

06/06/2018