CALAMITÉ RECONNUE - Villeréalinfos.fr
29/01/2018

Gel avril 2017 › CALAMITÉ RECONNUE

Tout le vignoble de la région avait été touché par le gel.|Photo DR

Le Comité National de Gestion des Risques en Agriculture (CNGRA) a reconnu le caractère de calamité agricole à la suite des deux épisodes de gel qui avait frappé la région en avril 2017. Cette reconnaissance concerne donc l'ensemble des communes du département en pertes de récoltes sur les fruitiers et en pertes de fonds sur ceps de vigne...



Les grands vignobles du Bordelais n'avaient pas été les seuls touchés. Marmandais et Monbazillac avaient été frappés également. En ce qui concerne les fruitiers, l'hécatombe avait été sévère : abricotiers, cerisiers, figuiers, nectariniers, pêchers, pommiers (gala, golden, chantecler, variétés nouvelles), pruniers d'ente, noisetiers et noyers.

Les agriculteurs concernés doivent déposer leur dossier d'ici le 23 février inclus selon les procédures habuituelles. Ceux qui auraient des difficultés pour cela doivent contacter la dirrection départementale des territoires (DDT).

Les pruniers du Villeréalais n'avaient pas été épargnés... - Photo DR

Quatre critères

Les dossiers doivent satisfaire à quatre critères :
- La preuve d'une assurance agricole minimale permettant d'accéder au fonds des calamités agricoles.
- Une perte quantitative d'au moins 30 % (42 % en prunes d’ente) sur les productions sinistrées, par espèce, par rapport aux rendements du barème départemental des calamités agricoles en vigueur au moment du sinistre (rendement personnel en prunes d’ente) disponible sur le site internet des services de l’État.
- Un minimum de 13 % de pertes sur le produit brut global théorique de votre exploitation.
- Un montant minimal de 1 000 € de pertes indemnisables.

Un dossier pour pertes de fonds est recevable s’il satisfait les critères 1 et 4.


DDT 47 - Virginie Verstraete - 05 53 69 34 93

 

29/01/2018